AgrinOvent

Le système vertueux de la gestion de l’eau à Porquerolles

L’île de Porquerolles dans le Var, est sujette à de grandes sècheresses.  Depuis le siècle dernier (1980), un système de phytoépuration a été mis en place sur l’île afin de réutiliser des eaux « salis » pour l’agriculture.

Comment ça fonctionne ?

Les eaux sales du village sont pompées jusqu’à la station d’épuration. Ici, avec différentes tailles de filtres, les impuretés sont retirées. Ensuite les eaux sont clarifiées avec un système de boues actives contenant des bactéries. Les eaux clarifiées sont ensuite envoyées dans les bassins nommés « Lagunes ». L’eau va transiter via trois lagunes avec des tailles et des caractéristiques différentes :

  • La première est constituée de microphytes dont des micro algues
  • La seconde est composée de microphytes et macrophytes
  • La troisième uniquement de macrophytes

De plus dans ces grandes lagunes à ciel ouvert, le soleil a une action bactéricide très intéressante.

 

Utile pour l'agriculture

Les eaux qui ont transité via la station d’épuration et les différentes lagunes ont été oxygénées et les bactéries décomposées ! Elles sont prêtes à être réutiliser, mais pas pour n’importe quel usage. Elles seront utilisées pour l’agriculture (mais pas pour les productions dont les fruits et légumes sont amenés à toucher le sol et à être mangés crus).

L'agriculture sur l'île

Et l’agriculture à Porquerolles ça n’est pas rien !

En effet on retrouve sur l’ile en plus des vignobles, un grand conservatoire arboricole : plus de 100 variétés d’oliviers y sont conservés ! On retrouve aussi une grande collection de figuiers et de mûriers.  Et tout cela est entretenu par le projet COPAINS (collections Patrimoine Insertion) qui fait de l’insertion professionnelle de demandeurs d’emplois dans le domaine de l’arboriculture et du maraichage, et oui il y a aussi de bons petits légumes produits sur l’île ! Ils transforment également les olives en huile, les fruits en confiture ect.  Un beau projet qui concilie l’Humain, la recherche et la conservation des patrimoines génétiques.